Bourse : forte baisse des dividendes en Europe (-44%) au 2e trimestre 2020

Impact direct de la crise sanitaire et du confinement mondialisé, les dividendes versés des sociétés cotées ont fondu au deuxième trimestre. Particulièrement en Europe (-44%), selon la dernière étude trimestrielle de Janus Henderson Investors. En Amérique du Nord, les dividendes n’ont pas baissé au deuxième trimestre...

Publié le

Les investisseurs avertis savent pertinemment que ce qui fait gagner en bourse, de façon pérenne sur le long terme, sont les dividendes, et non pas les mouvements erratiques des cours des valeurs. C’est pour cela que Janus Henderson Global Dividend Index est largement suivi par les spécialistes actions.

Baisse de -22% des dividendes au niveau mondial

Les dividendes versés au deuxième trimestre 2020 sont en forte baisse de -22% au niveau mondial, confirme l’enquête trimestrielle de Janus Henderson Investors (Janus Henderson Global Dividend Index). Ces dividendes représentent tout de même 382,2 milliards de dollars. Toutes les pays n’ont pas réagi de la même manière.

Janus Henderson Global Dividend Index
Janus Henderson Global Dividend Index (c) Janus Henderson Investors

Dividendes stables aux USA et Canada

Les dividendes ont chuté dans toutes les régions du monde, sauf en Amérique du Nord où les dividendes en particulier ont fait preuve de résistance. Les nouveaux records franchis sur les indices boursiers américains ne sont pas le fruit du hasard. Si l’économie américaine est également impactée par la crise, la confiance des investisseurs en ses capacités à repartir rapidement reste intacte.

Côté Europe, c’est tout autre. Les craintes sont perceptibles et les investisseurs frileux. L’espoir d’un rebond en Europe en V est oublié. Laissant place à une consolidation probable de plusieurs mois. En attendant, les sociétés cotées en Europe préservent leurs trésorerie et réduisent drastiquement le versement de dividendes.

Dividendes en France au plus bas depuis la dernière crise financière

Les régions les plus touchées sont l’Europe et les Royaume-Uni, où les paiements ont chuté de deux cinquièmes. La France, le pays le plus grand payeur de dividendes en Europe, a eu également un trimestre particulièrement difficile avec un total de dividendes versés atteignant leur niveau le plus bas d’une décennie.
Effet collatéral, la recommandation de la BCE sur les banques afin de ne pas verser de dividendes a été largement suivie.
En UK, les mauvaises nouvelles s’accumulent. Avec le Brexit, cette crise a fait plongé de plus de -50% les dividendes versés au deuxième trimestre.

Qu’est-ce que l’indice mondial de dividendes Janus Henderson ?

L’indice mondial de dividendes Janus Henderson (JHGDI) est une étude à long terme dans les tendances mondiales des dividendes. Il mesure les progrès réalisés par les entreprises mondiales en versant à leurs investisseurs un revenu sur leur capital, en utilisant 2009 comme base année - valeur de l’indice 100. L’indice est calculé en dollars américains et peut être répartis en régions, industries et secteurs. Il permet aux lecteurs de facilement comparer la performance des dividendes de pays comme les États-Unis, qui grande proportion des dividendes mondiaux, avec des pays plus petits, comme le Pays-Bas.

Avis

Vos avis : Bourse : forte baisse des dividendes en Europe (-44%) au 2e trimestre 2020
0 vote
Notation : /5