Evolution des taux de rendement de l’épargne en août 2018

Alors que l’inflation fait son retour, de façon temporaire peut-on espérer, que les taux d’intérêts court terme remontent très faiblement, et restent toujours négatifs, les banques continuer de baisser inlassablement les taux de leurs livrets épargne maison. Les rendements réels des placements d’épargne de précaution, à l’instar du livret A, largement sous le seuil de l’inflation, sont donc de plus en plus négatifs.

Publié le

Hausse de l’inflation et baisse des rendements réels de l’épargne

Avec une inflation en rythme annuel de l’ordre de 2.30%, le rendement réel de l’épargne de précaution des Français fait grise mine. Le rendement réel du livret A ressort à -1.55% ! Les livrets épargne fiscalisés font pire. Avec des taux de l’ordre de quelques dizaines de points de base auprès des banques à réseaux, autant dire que l’épargne de précaution n’est pas rémunérée.

La remontée des taux d’intérêts, une arlésienne ?

D’un point de vue économique, la situation est ubuesque. Une remontée de l’inflation sans remontée des taux d’intérêts, c’est exceptionnel. La raison en est simple : la BCE hésite encore à renoncer à sa politique monétaire de taux négatifs. Les taux devraient donc revenir à la "normal" dès lors que la BCE cessera son jeu d’influence sur les taux à court terme. Compte-tenu des dernières annonces effectuées dans ce sens, rien ne devrait sensiblement changer avant mi-2019.

Variation des taux de rendement de livrets épargne sur août 2018

Evolution des taux d'intérêt des livrets épargne fiscalisés

Une question, un commentaire?

Publiez votre commentaire ou posez votre question...

A lire également