Faillite de Bio C’Bon : ce n’est pas bon pour les 2.800 épargnants actionnaires

Prometteur sur le papier, l’aventure semblait belle et bien dans la tendance du moment. Mais cela ne suffit pas toujours. La crise aura fait le reste. Bio C’bon a été placé en redressement judiciaire. Les repreneurs ont déposé leurs dossiers ce jour, les particuliers investisseurs risquent de perdre leur mise de départ.

Publié le

Bio C’Bon a été placé en redressement judiciaire le 2 septembre dernier. Pas moins de 2.800 particuliers ont misé sur cette chaîne de distribution de produits Bio. Ils sont inquiets, car ils pourraient logiquement perdre une partie importante de leur investissement.

2.800 particuliers, un investissement moyen de 40.714€

Près de 25% du capital de chaque magasin est détenu par des épargnants ou des petits actionnaires. Au total, 2.800 investisseurs ont misé sur Bio c’Bon pour une somme atteignant les 114 millions d’euros. Les offres de repreneurs ont été déposées ce mardi 15 septembre. Cinq groupes sont pour le moment bien placés pour remporter la mise : la famille Zouari (Picard), Carrefour, Casino, Biocoop et La Vie Claire.

Les petits actionnaires risquent de tout perdre

Les entreprises intéressées par une reprise totale ou partielle du distributeur spécialisé Bio C’Bon avaient jusqu’à mercredi midi pour se faire connaître, et une association de petits investisseurs leur demande de prendre en compte dans leur offre la situation financière très particulière de l’entreprise, selon leur avocat mercredi.

Avis

Vos avis : Faillite de Bio C’Bon : ce n’est pas bon pour les 2.800 épargnants actionnaires
0 vote
Notation : /5