Immobilier ancien, la bulle s'envole encore plus haut : les prix grimpent de +3.1% en 3 mois
©stock.adobe.com

Immobilier ancien, la bulle s’envole encore plus haut : les prix grimpent de +3.1% en 3 mois

Alors à quand ce krach immobilier en France ? Pour le moment, c’est de la pure folie douce. Le nombre des transactions a explosé pour l’immobilier ancien, +9.80% au cours des 3 derniers mois. Le million de transactions devrait être dépassé en 2019. Côté prix, les vendeurs réalisent les meilleures affaires... +3.50% en seulement 3 mois ! Mais jusqu’à quand ? Le baromètre LPI-SeLoger de juillet 2019 fait état d’un marché de l’immobilier en totale lévitation.

Publié le

Bulle immobilière, toujours plus haute...

Si le marché de l’immobilier est toujours aussi porteur, le nombre de transactions devrait dépasser le million en 2019, la prudence n’est toujours pas à l’ordre du jour pour les acheteurs. La folie des taux bas pousse les acheteurs à emprunteur à moindre coût. Le seul souci étant que les prix augmentent bien plus vite que les revenus et l’inflation réunie. Un jour ou l’autre, tout cela va s’inverser. Mais cela fait déjà près de 20 ans que cela dure...

Fort rebond des transactions dans l’ancien

Le rebond des ventes de logements anciens se renforce. L’activité a ainsi progressé de 9.8 % au cours des 3 derniers mois, confirmant que l’année 2019 sera meilleure que 2018 avait pu l’être.

Les candidats à l’achat d’un logement ancien bénéficient en effet d’un accès au crédit qui n’a jamais été aussi favorable par le passé. Les conditions de crédit sont inédites, avec des taux au plus bas et des durées qui s’allongent encore. Le niveau et la diversité de l’offre bancaire permettent de répondre à toutes les demandes, même à celles de ménages jeunes et/ou modestes faiblement dotés en épargne préalable et qui par le passé peinaient à financer leurs projets de primo accession. Et la baisse des exigences des banques en matière d’apport personnel a permis d’élargir le marché, comme jamais auparavant.

Assurance emprunteur : moins de 11.000€ pour 400.000€ empruntés sur 20 ans

Si les taux de crédit sont très bas, moins de 1% sur 20 ans pour les meilleurs dossiers, les assurances obligatoires emprunteurs sont également favorables. Encore faut-il prendre la peine de comparer et de choisir un intermédiaire financier compétitif. Les assurances emprunteurs commercialisés par les banques restant, de loin, les plus chères du marché. Un exemple auprès de l’assureur April : assurance emprunteur pour un crédit de 400.000€ sur 20 ans, couple d’emprunteurs salariés sédentaires, non fumeurs, sans pratique de sports à risque, ni souci de santé, le coût est de seulement 11.000€. Les banques peuvent proposer les mêmes garanties pour 29.000€ !

A lire également