(Taux brut, soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique de 30% (PFU ou Flat Tax), ou sur option, à l'imposition sur vos revenus, ajoutés des prélèvements sociaux.)
(Taux épargne réglementée nets d'impôts et des prélèvements sociaux, taux en vigueur au 1er janvier 2018, jusqu'au 1er février 2020)
(Taux nets après déduction de la Flat Tax de 30% sur les placements épargne logement ouverts après le 1er janvier 2018).

Immobilier de bureaux en Ile-de-France : chute de -27% de la demande au dernier trimestre 2018

L’immobilier de bureaux en Ile-de-France, même s’il se maintient à un niveau supérieur à la moyenne décennale, a connu au 4e trimestre un fort ralentissement qui pèse lourdement sur l’activité de l’année 2018, selon une étude publiée mercredi. La demande placée a ainsi fléchi de 27% lors des trois derniers mois de l’année civile par rapport à la même période en 2017, pour atteindre 642.000 m2, révèle cette étude réalisée par le groupement d’intérêt économique Immostat.

Publié le

Baisse de -5% de l’indicateur ImmoStat sur 2018

Cette chute entraîne une baisse de 5% de l’indicateur sur les 12 mois de 2018, à 2.504.400 m2. Un niveau éloigné de celui de 2017, année de tous les records, mais qui reste toutefois significativement supérieur à la moyenne décennale (2.283.000 m2). En raison de la raréfaction des biens disponibles, l’offre immédiate de bureaux décroit de 10% sur un an, à 2.944.000 m2.

L’offre de bureaux en construction a en revanche explosé (+25%) en 2018, à 1,5 million de m2, mais les livraisons n’interviendront pas avant 2019 à Paris, voire 2020 en première couronne. La diminution de l’offre a cependant une conséquencepositive et attendue sur le montant des investissements réalisés en immobilier d’entreprise - acquisitions réalisées par des investisseurs -, qui ont progressé de 4% lors du dernier trimestre de 2018 (10,1 milliards d’euros) et de 19% sur l’ensemble de l’année écoulée (23,1 milliards d’euros).

Prix moyen des bureaux achetés, en hausse de +1% sur 2018

Dans le sillage de l’indicateur, le prix moyen des bureaux achetés en Ile-de-France s’est apprécié de 1% en 2018. Demande placée et investissement étaient respectivement en hausse de 33% et 6% sur neuf mois à l’issue d’un troisième trimestre déjà caractéristique d’unmarché en pause. Cette enquête réunit les sociétés de conseil en immobilier d’entreprises BNP Paribas Real Estate, CBRE, Cushman&Wakefield et JLL.

Une question, un commentaire? Publiez votre commentaire ou posez votre question...

A lire également