Investissement immobilier locatif / Plan de rigueur : Deux mauvaises nouvelles !

Les mesures du plan de redressement des finances publiques impactent directement l’investissement immobilier locatif sur deux points importants : La taxation des plus-values et un nième rabotage des déductions fiscales. Détails...

Publié le , mis à jour le

Investissement immobilier locatif : Plus basse sera la réduction d’impôt !

Le dispositif scellier va disparaître d’ici fin 2013, son avantage fiscal va baisser progressivement jusqu’à l’arrêt complet du dispositif. En effet, le dispositif scellier qui permettait initialement de réduire 25% du montant de l’achat du bien de ses [a[impôts]a], a été fortement raboté au 1er janvier 2011. En plus d’une baisse des plafond de loyer, l’avantage fiscal s’est considérablement réduit surtout pour les logements ne répondant pas aux normes de basses consommation. Il est passé à 13.5% en 2011.

L’avantage fiscal va finalement être plus rogné que prévu, puisque les nouvelles mesures visant a réduire la dette publique prévoit une réduction supplémentaire de 10% sur les [a[niches fiscales]a]. De 22% sur les logement BBC il passera à 16 % en 2012 au lieu de 18%, et concernant les logements ne respectant pas les normes écologiques, la réduction ne sera plus que de 8% au lieu de 9%.

Investissement Immobilier : Taxation sur les plus-values !

La règle sans doute la plus pénalisante pour les investisseurs sera celle visant à supprimer l’abattement de la taxation sur les plus-values immobilières (hors résidence principale) après 15 années de détention. Ainsi, cette mesure mise en application dés le jour de son annonce, implique que toutes les plus-values sont imposées à 32,50%, et ce quelque soit la durée de détention du bien.

Une question, un commentaire? Publiez votre commentaire ou posez votre question...
Modération à priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

(*): saisie obligatoire

Loi informatique et libertés : Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, sur la page contacter la rédaction, choissisez le sujet "Accèder à l'information vous concernant" dans cette page et envoyez votre demande en ayant pris le soin de saisir correctement votre adresse email.

A lire également