Encadrement des loyers sur Paris : un été meurtrier pour l'immobilier locatif
©stock.adobe.com

Encadrement des loyers sur Paris : un été meurtrier pour l’immobilier locatif

C’est parti pour la baisse des prix sur Paris ! L’encadrement des loyers, mesure-phare de la loi Alur sur le logement, devrait entrer en vigueur cet été à Paris. Les investisseurs avaient déjà déserté la Capitale, ils ne sont pas prêts de revenir. Les prix vont pouvoir baisser !

Publié le

Un an après la loi Alur, l’encadrement des loyers sur Paris arrive

Une majorité de Français l’attendent, selon un sondage Ipsos réalisé à l’automne pour la Fondation Abbé Pierre : 56% aimeraient le voir étendu à un maximum de grandes villes et "regrettent son abandon" à l’échelle nationale.

Car l’encadrement des loyers, instauré par la loi Alur du 24 mars 2014, n’entrera en vigueur qu’à Paris "à titre expérimental", avait décidé par le gouvernement l’été dernier.

Ce dispositif prévoit qu’à la signature d’un nouveau bail, ou en cas de renouvellement (et non en cas de tacite reconduction) de celui-ci, le loyer d’un logement ne puisse excéder de 20% un loyer de référence, ni lui être inférieur de 30%.

Ce dernier est fixé par le préfet à partir du loyer "médian" (il divise en deux parties égales le stock de loyers) calculé par un observatoire local.

Mais l’encadrement doit encore être complété par un décret essentiel : celui qui définit le "complément de loyer", au-delà du loyer de référence majoré de 20%, qui dans certains cas sera toléré.

Cette rédaction est délicate : le Conseil constitutionnel a retoqué l’an dernier, la définition par le gouvernement, de ce complément de loyer.

Or l’efficacité du dispositif dépendra en partie de la définition retenue : elle sera fixée dans un décret en cours d’examenau Conseil d’Etat, publié en mai, a indiqué le ministère du Logement lundi.

Puis au mois de juin, le préfet prendra un arrêté fixant le loyer de référence : l’encadrement des loyers entrera alors en vigueur à Paris.

Une question, un commentaire? Publiez votre commentaire ou posez votre question...
Modération à priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

(*): saisie obligatoire

Loi informatique et libertés : Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, sur la page contacter la rédaction, choissisez le sujet "Accèder à l'information vous concernant" dans cette page et envoyez votre demande en ayant pris le soin de saisir correctement votre adresse email.

A lire également