Banque en ligne : Les Français bouderaient encore les banques en ligne ?

Banque en ligne : La dernière étude BVA/ING Direct Groep révèlerait une grande frilosité des Français envers les banques en ligne, alors que dans les faits, tout montre le contraire... Un nouveau paradoxe à la française ?

Publié le , mis à jour le

Banque en ligne : Les Français bouderaient les banques en ligne

La dernière étude BVA pour la banque ING Direct indique que 85% des particuliers ne sont pas prêts à transférer leur compte dans une banque en ligne. L’enquête menée auprès de 736 personnes (disposant d’une connexion internet) évoque en globalité le manque de relief de la relation bancaire qu’offrent les banques nouvelle génération :

- 89% des sondés indiquent que le besoin de proximité.

- 74% ont la crainte de ne pas avoir leur conseiller sous la main en cas de problème (73% estiment par ailleurs que les conseillers des banques en ligne sont injoignables).

- 68% ont la volonté d’entretenir une relation personnalisée.

Les résultats de cette enquête sont vraiment paradoxaux.

A l’heure de la dématérialisation de la banque, les particuliers prétendent avoir besoin de proximité !

Banque en ligne, la mutation du modèle bancaire est bien présent

Des éléments viennent cependant à contre-courant de cette enquête. Premièrement le développement du Home banking. En effet l’étude Benchmark Group de février 2010 communique une hausse de +17% des souscriptions produits en ligne et indique que +56% des sites bancaires opèrent une refonte pour proposer ce style de vente.

Dans le cadre du retour de la relation bancaire d’antan, la modèle bancaire a bien évolué et le spectre de la rentabilité est plus que présent délaissant la qualité relationnelle. D’ailleurs une enquête en ligne sur le site d’avis sur les banques "je veux changer de banque", près de 37% des clients considèrent que leur banquier n’est pas à la hauteur ! Difficile donc de créer une relation personnalisée dans ces conditions.

Finalement, notre expérience en tant que client est suffisante. Qui n’a pas vécu la prise de rendez vous hasardeuse avec son banquier, qui n’a pas changé de conseiller au moins deux fois par an, qui n’a pas eu de problèmes d’horaires d’ouverture etc …

Changer de Banque : Les banques en ligne proposent le client dispose !

Le manque d’informations reste pour l’heure le seule avantage de la banque traditionnelle pour faire face à la concurrence online. Malgré le travail du législateur pour encadrer la relation bancaire, le changement de banque est considéré comme hasardeux dans l’esprit des clients. De plus, les particuliers semblent craintifs par rapport au banquier et son discours commercial acéré.

INGMonabanqBoursorama banqueFortuneobanque

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Retour de l’inflation : après la crise sanitaire, le choc de l’inflation sera-t-il durable ?

La question n’est plus de savoir si l’inflation sera de retour ou pas. L’inflation est d’ores et déjà de retour et va s’accélérer dans les mois à (...)

Impôt / Déduction forfaitaire de 10% ou Frais réels ? Avez-vous intérêt à opter pour la déclaration de vos frais professionnels ?

Impôt / Frais réels : le calcul de l’impôt sur le revenu tient compte de vos frais professionnels via la déduction forfaitaire de 10%. Mais si vos (...)

Néobanques : lutte contre le blanchiment (LCB-FT), N26 sous le coup d’un audit poussé demandé par la BaFin

Les néobanques sont dans la ligne de mire des autorités de contrôle. Avec leur succès, appliquer les procédures strictes de lutte contre le (...)

Tous vos paiements sur Internet davantage sécurisés à compter du 15 mai (authentification forte), ou presque...

À compter du 15 mai 2021, les transactions par cartes bancaires doivent être soumis à une authentification forte pour tous les achats effectués en (...)

Assurance-vie : jusqu’à 350 euros offerts sur le contrat Darjeeling, à saisir avant le 31 mai 2021

Le contrat d’assurance-vie Darjeeling, assuré auprès de SwissLife, sans frais sur les versements et plébiscité par la presse financière propose une (...)

SCPI : Moniwan+, une offre commerciale de cashback, pour obtenir une remise de 2 à 3% sur le montant de votre souscription

Moniwan est la plateforme de distribution des SCPI de La Française. Une offre commerciale est actuellement proposée pour les nouvelles (...)

SCPI et OPCI : 1,8 milliard d’euros de souscription au premier trimestre 2021 (+6%)

L’ASPIM et l’IEIF publient les statistiques du marché des parts de SCPI et OPCI grand public au premier trimestre 2021. Les SCPI et OPCI grand (...)

Aide aux devoirs : les étudiants, bénévoles, désormais payés 15,99 euros bruts de l’heure

Certains étudiants seront désormais rémunérés pour accomplir leur tâche d’aide aux devoirs auprès des collégiens. Ce dispositif rémunéré, jusqu’alors (...)

Nouveau livret épargne Crédit Coopératif : Coopération pour ma région Centre-Val de Loire

Les épargnants de la région Centre Val de Loire disposent désormais d’un livret épargne solidaire à impact local La banque coopérative engagée en (...)