Les places boursières restent dans le vert ce matin, mais les volumes sont absents, mauvais signe...
©stock.adobe.com

Les places boursières restent dans le vert ce matin, mais les volumes sont absents, mauvais signe...

La Bourse de Paris évoluait en très légère hausse mardi matin (+0,19%), continuant à avancer d’un pas toutefois beaucoup moins soutenu que la veille où l’indice a été galvanisé par un cocktail de bonnes nouvelles.

Publié le

La Bourse de Paris réduit le pas mais reste dans le vert (+0,19%)

A 09H27 , l’indice CAC 40 prenait 8,68 points à 4.507,02 points. La veille, il avait décollé de 5,16%. "Les étoiles étaient alignées hier" pour les marchés et "l’espoir d’un vaccin devrait continuer à soutenir les actions", a estimé David Madden, un analyste de CMC Markets. "Les indices européens devraient ouvrir en légère hausse ce matin" après avoir, comme les États-Unis, été "littéralement dopés par la progression du prix du baril de pétrole", l’initiative franco-allemande, "les promesses de Jerome Powell de faire plus pour soutenir l’économie" et, "cerise sur le gâteau, l’annonce des résultats encourageants d’un potentielvaccin contre le Covid-19", a résumé John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

La France et l’Allemagne ont proposé un plan de relance de 500 milliards d’euros afin d’aider l’Union européenne à surmonter la crise engendrée par la pandémie, via un mécanisme inédit de mutualisation de la dette européenne. Cette réponse massive et coordonnée, alors que l’Union européenne peinait jusqu’ici à faire front commun, a été saluée par les marchés, déjà rassurés par des déclarations encourageantes du patron de la FED, Jerome Powell. Les investisseurs devraient donc continuer à digérer toutes ces avancées aujourd’hui et suivre dans l’après-midi une audition de ce dernier devant le Sénat.

Du côté des indicateurs, le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers allemands en mai est attendu. Outre-Atlantique, les mises en chantier de logements en avril sont également à l’agenda.

A lire également