Livret A, record historique de versement en mars : 2.71 milliards d'euros
©stock.adobe.com

Livret A, record historique de versement en mars : 2.71 milliards d’euros

Le livret A a enregistré largement plus de dépôts des épargnants que de retraits au mois de mars, portant la collecte mensuelle à 2,71 milliards d’euros, son niveau le plus élevé depuis 2009, selon des chiffres publiés vendredi par la Caisse des dépôts.

Publié le

Livret A : la collecte de mars au plus haut depuis plus de 10 ans

Fait rare, en l’espace d’un mois, la collecte du livret A a plus que doublé par rapport au mois précédent durant lequel elle s’établissait à 1,17 milliard d’euros en février dernier, à un niveau alors bien inférieur à celui atteint en 2019. La collecte sur le Livret de développement durable et solidaire , qui contribue aufinancement de l’économie sociale et solidaire, a également atteint en mars son niveau mensuel le plus élevé depuis 2009 à 1,12 milliard d’euros.

Au total, la collecte nette sur les livrets A et LDDS, placements tous les deux défiscalisés, s’est élevée à 3,82 milliards d’euros sur l’ensemble des réseaux bancaires. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a déploré mercredi cette envolée mensuelle des dépôts sur les deux produits d’épargne. "Ce n’est pas d’épargne dont nous avons besoin aujourd’hui pour notre économie, mais d’investissement",a-t-il mis en garde alors que les économies française, européenne et mondiale sont confrontées à la perspective de leur pire récession depuis les années 1930, à cause de la pandémie de Covid-19. Selon le ministre, il y a un "risque de voir le taux d’épargne augmenter face aux incertitudes, au détriment du financement de notre économie".

Livret A et LDDS, au-delà de la garantie bancaire des 100.000€

L’engouement des épargnants pour le livret A et le LDDS n’est pas seulement lié aux manques de solutions alternatives dénuées de risques. Les placements alternatifs, sans risque ou peu risqués, dits placements refuges existent, en cette période de crise sanitaire, mais une motivation importante concerne la garantie bancaire de 100.000€.

En effet, le Livret A, tout comme le LEP et le LDDS bénéficient d’une garantie financière directe de l’Etat. Cette garantie est différente de la garantie bancaire de 100.000€ et permet ainsi donc d’éviter de dépasser ce plafond sur les autres avoirs détenus en banque. Le détail des garanties financières en cas de faillite de votre banque ou de vos assureurs est un élément à connaître en ces temps incertains. La crainte de l’application de l’écrêtage de 100.000 euros sur les avoirs bancaires recueillent également un succès certain sur les réseaux sociaux. Nous en sommes cependant pas encore là.

A lire également