Livret A : surprenante collecte de plus de 4 milliards en janvier 2020, juste avant la chute de son taux à 0.50%

Plus de 4 milliards d’euros collectés sur le livret A pour le mois de janvier 2020, un montant pour le surprenant, alors que le taux du livret épargne préféré des Français était annoncé en baisse à 0.50% dès le 1er février 2020. Comment expliquer un tel engouement ?

Publié le

Livret A : une collecte surprenante de 4,13 milliards d’euros en janvier

Pour le seul mois de janvier 2020, le livret A réalise une collecte de près du tiers de celle de l’année 2019 entière (4,13 milliards en janvier 2020 versus 12.69 milliards pour l’année 2019). Un montant de collecte bien surprenant, d’autant plus que le taux du livret A était annoncé en nouvelle forte baisse de (-33%) la quinzaine suivante, soit un taux passant de 0.75% à 0.50% au 1er février 2020.

En ce qui concerne son petit frère, le Livret de développement durable et solidaire , la collecte nette a en revanche légèrement ralenti:elle a représenté sur le premier mois de 2020 quelque 410 millions d’euros, contre 630 millions un an plus tôt et 770 millions en décembre.

Au total, la collecte nette réalisée par le Livret A et le LDDS réunis en janvier a ainsi représenté 4,54 milliards d’euros, soit un niveauassez proche des 4,63 milliards du même mois un an plus tôt et en accélération par rapport à 2018 (3,9 milliards) et 2017 (3,2 milliards).

Comment expliquer de tels versements sur le livret A juste avant la baisse de son taux ?

  • Si peu d’alternatives au livret A : Les épargnants ont tellement peu d’alternatives au placement sur le livret A, que même en ayant connaissance de la baisse de son taux, ils continuent de verser ainsi.
  • Aucune incompréhension sur la baisse de taux ? Ces versements massifs sur le livret A font craindre une nouvelle incompréhension du fonctionnement des livrets épargne. Une partie des épargnants, espérons-le la plus faible possible, aurait pu penser que les versements effectués avant la baisse du taux du livret A seront rémunérés à l’ancien taux, soit 0.75%. En se précipitant à verser avant le 1er février 2020, date annoncée depuis longtemps comme étant celle de la baisse du taux du livret A, ces épargnants escomptaient-ils placer à bon compte ? Le montant des versements effectués sur février 2020 nous confirmera cette anticipation, ou pas.

  • Des épargnants déçus de leurs fonds euros : Une explication plus probable est la publication des taux 2019 des fonds euros, décevant une nouvelle fois pour les contrats d’Assurance-Vie les plus souscrits. Les contrats d’assurance-vie les plus souscrits étant par ailleurs les plus mauvais. Ainsi, la collecte nette en assurance-vie ayant baissé de -77% en janvier 2020 par rapport à janvier 2019, les épargnants auront préférer verser en attendant sur leur livret A, en attendant mieux. Une attitude tout à fait pertinente, mieux vaut cela que de laisser ses liquidités sur son compte courant.

Un encours de 415 milliards d’euros

L’encours total d’épargne stationnant sur ces deux produits atteignait fin janvier plus de 415 milliards d’euros, en hausse de presque 5% sur un an.
Produit vedette de l’épargne, le Livret A, âgé de plus de 200 ans, est aujourd’hui détenu par quelque 55 millions de Français et sert notamment à financer le logement social.

Avis

Vos avis : Livret A : surprenante collecte de plus de 4 milliards en janvier 2020, juste avant la chute de son taux à 0.50%
0 vote
Notation : /5