Néobanque : Nickel va tenter l'aventure en dehors de la France
©stock.adobe.com

Néobanque : Nickel va tenter l’aventure en dehors de la France

L’offre Nickel est un véritable succès en France, avec près de 1,3 million de comptes ouverts. C’est donc sans surprise que BNP Paribas, propriétaire de la néobanque, entend bien essaimer son fleuron dans d’autres pays européens. Un pari risqué, le modèle bancaire français étant particulièrement endémique.

Publié le

Nickel : un succès surprenant

Qui a dit qu’un prix bas était la clé pour réussir ? Surprise pour nombre d’observateurs, compte-tenu de son prix élevé, 20€ par an, pour un service bancaire accessible pour 0€ auprès de certains concurrents, [a[Nickel]a] a su tirer parti d’un mode de distribution bien français : celui des buralistes. Après ce franc succès, la logique est bien de tester ce modèle en dehors de l’hexagone. « On a donc décidé de tenter l’aventure internationale », confiait Jacques-Olivier Schatz, directeur général de Nickel, à L’Agefi.

A la conquête des pays européens

« Le projet est lancé côté informatique. Les pays européens sont notre première cible car l’ACPR nous permet le ’passeporting’ européen de notre agrément. Nous n’aurions pas à repartir de zéro sur ce point. » Un premier pays sera testé en 2020.

Doubler les points de vente

La fintech cherche dans chaque pays le réseau le plus en adéquation avec son fonctionnement. « Je suis persuadé qu’un modèle comme celui de Nickel, qui allie proximité, simplicité, bienveillance et technologie, trouvera un écho dans d’autres pays européens si Nickel retrouve un réseau aussi intéressé et motivé que celui des buralistes français », espère Jacques-Olivier Schatz.

Après avoir atteint le point mort en 2018, la filiale de [a[BNP Paribas]a] reste « mensuellement structurellement rentable », en raison de coûts d’acquisition très faibles et « d’un certain nombre de synergies avec BNP Paribas : la conformité, les risques, le juridique. » Ce qui a changé, c’est la perception de Nickel par les autres acteurs : « maintenant on discute avec la capacité d’achat d’un groupe de 200.000 personnes », explique son dirigeant.

Succès bien plus mitigé pour Nickel Chrome

Une année après son lancement, la version premium de Nickel, Nickel Chrome n’a séduit que 80.000 clients. L’encaissement des chèques et le sans-contact ne sont toujours pas disponibles. Ces deux chantiers devraient arriver « d’ici à la fin de l’année 2019 ».

Une question, un commentaire? Publiez votre commentaire ou posez votre question...

A lire également