Pays basque : des producteurs laitiers dénoncent les acquisitions spéculatives du président de Danone

Une trentaine de producteurs laitiers, agriculteurs militants de syndicats agricoles, ont dénoncé mercredi à Arcangues (Pyrénées-Atlantiques) les acquisitions spéculatives de Franck Riboud, président de Danone, a constaté une correspondante de l’AFP.

Publié le

Pays basque : des producteurs laitiers dénoncent les "acquisitions spéculatives" du président de Danone

"Dans une zone où il y a une forte tension sur le foncier", M. Riboud "accapare" des hectares "pour son agrément", a déclaré devant la propriété du millionnaire, Marie-Claire Leugorry, membre de la Commission Foncier du syndicat agricole basque ELB.

M. Riboud, déjà propriétaire de six hectares, a "signé un acte de vente sous-seing privé avec Alain Prost", ancien champion du monde de Formule 1, pour lui acheter sa propriété de 5,7 hectares pour 3,5 millions d’euros, a expliqué cette syndicaliste.

Les paysans craignent que la spéculation qui sévit au Pays basque "porte un coup fatal à l’agriculture périurbaine", souligne Mme Leugorry.

"Une folie spéculative d’autant plus révoltante que l’acquéreur n’est autre qu’un saigneur de paysans", ont déclaré plusieurs manifestants en plantant une pancarte portant l’inscription "Ici vit un saigneur de paysans", à l’entrée de la route menant à la propriété de M. Riboud.

"Le secteur laitier subit l’unedes pires crises de son histoire", a renchéri Dominique Amestoy, président de Lurzaindia . Le prix payé aux producteurs est de 320 euros pour 1.000 litres de lait, alors que les coûts de production avoisinent 400 euros/1.000 l, a-t-il détaillé. En 2016, 41% des producteurs de lait étaient en déficit, tandis que Danone, la même année, "a fait un bénéfice de 1,9 milliard d’euros et que son bénéfice 2017 devrait être supérieur", a souligné M. Amestoy.

"Nous demandons la mise en place de zones agricoles protégées, le renforcement du droit de préemption partielle pour la SAFER (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et l’application à son maximum (60%) de la taxe sur les résidences secondaires", a conclu Andde Dubois, producteur laitier à Mendionde (Pyrénées-Atlantiques).

col-rhl/pfe/er/gib

A lire également

(Taux épargne réglementée nets d'impôts et des prélèvements sociaux en vigueur au 1er août 2015)
(*) : Taux bruts. Données indicatives uniquement. Liste non exhaustive des offres de livrets épargne du marché. Les offres de taux promotionels, référencées sur notre site, sont incluses dans la liste. Attention, les offres de taux promotionnels sont généralement de courte durée et soumises à conditions.