Résultats BPCE (Banque Populaire/Caisse d’Épargne) : 548 millions d’euros de bénéfices au premier trimestre 2021

La crise est terminée pour les banques. Les bonnes nouvelles s’accumulent et la remontée des taux d’intérêts devrait conforter leurs marges. Le groupe BPCE renoue avec une forte croissance sur le premier trimestre 2021.

Publié le

Après les bons résultats publiés par BNP Paribas et Société Générale pour ce premier trimestre 2021, au tour du groupe BPCE d’afficher la bonne santé de ces groupes bancaires Banque Populaire, Caisse d’Epargne et Natixis.

Net rebond de l’activité

Le produit net bancaire a bondi de 10,1 % par rapport à la même période l’an dernier, à 6,1 milliards d’euros. Le bénéfice net part du groupe a doublé, pour s’élever à 624 millions d’euros. Tous les métiers du groupe ont contribué à la croissance des résultats.

Résultats des banques au 1er trimestre 2021

Résultats des banques (c) FranceTransactions.com

Une année 2021 favorable aux banques

Entre remontée des taux d’intérêts et record de gains sur les marchés financiers, les banques devraient tirer largement profit de la fin de la crise sanitaire. Certes, les risques sur les crédits sont encore largement présents, mais les reprises de provisions à venir vont également doper les résultats.

Résultats des banques 2021

Réseaux bancairesRésultats T1 2021 avant impôt (M €)Évolution versus 2020 (T1)
Banques Populaires
478
+8.4%
BNP Paribas
1760
+37.9%
Crédit Agricole
1750
+174.1%
Caisses d’Epargne
527
+14.8%
Société Générale
860
NS (pertes)
Natixis
225
NS (pertes)
Oney Banque
12
-8.3%

La liste des réseaux bancaires est affichée par ordre alphabétique. Source chiffrée : publication des banques.

Résultats des banques 2020

Réseaux bancairesRésultats T1 2020 avant impôt (M €)Évolution versus 2019
BNP Paribas
1280
-33.20%
Banques Populaires
441
-8.70%
Caisses d’Epargne
459
-12.10%
Crédit Agricole
638
-16.40%
Natixis
-205
NS (pertes)
Oney Banque
13
NC
Société Générale
-326
NS (pertes)

La liste des réseaux bancaires est affichée par ordre alphabétique. Source chiffrée : publication des banques.

Forte hausse du crédit immobilier

« Cette performance, due à la mobilisation exceptionnelle des équipes depuis le début de la crise, est remarquable dans le contexte de taux bas actuel  », s’est félicité Laurent Mignon, le président du directoire de BPCE, qui assure avoir pris des parts de marché à la concurrence.
Les encours de crédit ont progressé de 11,3 %, portés par un bond de 8,3 % des crédits à l’habitat, alors que les taux dans l’immobilier demeurent exceptionnellement bas . Les revenus dans l’assurance sont également orientés à la hausse. Le groupe mise sur un maintien d’une dynamique de croissance dans la banque de détail sur l’ensemble de l’année, même si elle ne sera pas forcément au même niveau que le premier trimestre.

PGE : 30 milliards alloués

Bien implanté au niveau de la clientèle d’entreprises, avec plus de 30 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat accordés depuis un an, BPCE reste néanmoins prudent sur la sortie de crise, alors que l’inquiétude grandit sur une éventuelle vague de faillites à venir.

Risques de défauts de paiement

« Nous ne disons pas que le pire est passé, ni qu’il est devant nous. Cela reste difficile à évaluer », concède Laurent Mignon. « Mais je ne crois pas qu’il faille s’attendre à un tsunami de défaillances dans les mois à venir. » La vigilance reste de mise du côté du groupe bancaire : le coût du risque demeure stable sur le trimestre à 490 millions d’euros (soit 26 points de base, contre 29 l’an dernier à la même période), mais progresse de 28 % dans la banque de détail.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Propriétaires de biens immobiliers locatifs : êtes-vous certain de la rentabilité de vos biens ?

Près d’un propriétaire de bien immobilier loué sur deux ne connaît pas la rentabilité de son bien. Et certains seraient surpris de la faiblesse du (...)

SCPI IROKO Zen : une SCPI labelisée ISR sans frais de souscription, unique en son genre

La SCPI IROKO Zen fait partie des premières SCPI labelisées ISR. Si dans les mois à venir, les labélisations devraient se multiplier, la SCPI IROKO (...)

La Carac lance 4 nouveaux contrats d’assurance-vie sans frais sur versements

La CARAC, réputé mutuelle d’épargne ouverte à tous les épargnants, renouvelle sa gamme de contrats d’assurance-vie. Pas moins de 4 nouveaux contrats (...)

Banque en ligne ING : clap de fin pour ING France ? Une cession en vue ?

Le groupe ING a publié ce jour un communiqué de presse indiquant une revue stratégique des options de l’activité de banque de détails d’ING en France. (...)

Déficit : la France file droit dans le mur de la dette, même avec l’aide d’une très forte croissance

La Cour des comptes a, une nouvelle fois, publié le 15 juin 2021 un rapport alarmant sur la gestion de la dette française. En balayant les (...)

Le dérapage incontrôlé de l’inflation aux USA commence à inquiéter sérieusement. Le Oups de Jérôme Powell ne rassure pas.

Il faudra attendre la réunion de cet été à Jackson Hole pour en savoir plus. La réunion de la FED hier n’a pas été source de surprises, deux hausses de (...)

Immobilier locatif : top 5 des erreurs que vous effectuez lors du calcul du rendement de votre investissement

De nombreux particuliers investisseurs surestiment largement le rendement de leur investissement immobilier locatif. Diviser le montant des (...)

Cashbee lance Cashbee+ Immo, pour investir dans l’immobilier, via des OPCI

Cashbee, l’application financière mobile dédiée aux jeunes actifs, propose désormais la possibilité d’investir également dans l’immobilier, via des (...)

Il est donc possible d’aimer sa banque, quand elle s’appelle Fortuneo

Fortuneo, accompagnée de son agence Rosbeef !, déploie une nouvelle campagne de communication en TV et sur les réseaux sociaux à partir du 11 juin. (...)