Tarifs bancaires 2021 : les frais bancaires stables (-0.2%) pour la majorité des clients

Loin des hausses importantes évoquées par certains médias, les tarifs bancaires devraient rester stables en 2021. Seuls les usagers bancaires peu consommateurs de services financiers subiraient une hausse de l’ordre de +1.06%, pour un total de frais annuels de 66,43€ par an (soit 1.06€ de hausse), selon le profil éponyme défini par la CLCV. Le consommateur moyen ne paiera pas plus cher en 2021 (frais bancaires même en légère baisse de -0.20%).

Publié le

 Tarifs au 1er février 2021

Chaque année, l’association CLCV établit, selon 3 profils subjectifs, le coût moyen des tarifs bancaires. En 2021, les frais bancaires seront de 66,43 euros par an pour un petit consommateur, 145,39 euros pour un consommateur moyen et 209,94 euros pour un gros consommateur. Ce constat s’appuie sur une étude réalisée sur les tarifs qui seront en vigueur au 1er février 2021 dans 127 banques de métropole et d’outre-mer et pour trois profils de consommateurs - petit, moyen et gros - en fonction du nombre de services bancaires utilisés.

 Coûts annuels/Profils

Selon les différents profils de consommateurs de services bancaires définis par l’association de consommateurs, le coût TOTAL annuel varie peu. Seul le profil "petit consommateur" subit une hausse de plus de 1%, représentant au total, juste un peu plus d’un euro. Les tarifs bancaires sont mêmes constatés en baisse pour les profils de consommateurs moyen et gros, signe que les tarifs bancaires n’explosent pas, comme certains médias l’ont laissé penser à tort.

Profils de consommateurs des services bancairesCoûts annuels 2020Coûts annuels 2021Variation des tarifs en %Écarts 2021 vs 2020 en €
Petit
65.38€
66.43€
+1.06%
+1.05€
Moyen
145.68€
145.39€
-0.20%
-0.29€
Gros
210.36€
209.94€
-0.20%
-0.42€

 Petit consommateur

Il correspond à un panier de services sur un compte détenu par une seule personne qui y domicilie ses revenus et utilise un nombre limité de services :

  • les frais de tenue de compte,
  • la consultation de son compte par internet,
  • une carte bancaire internationale Visa ou Mastercard à débit immédiat,
  • 8 retraits par mois par carte bancaire dont 2 hors réseau,
  • une mise en place de prélèvement automatique vers un établissement commercial
  • 6 paiements mensuels par prélèvement automatique (électricité, gaz, impôts, un téléphone mobile, un crédit extérieur et un loyer).

 Consommateur moyen

Il correspond à un panier de services utilisé sur un compte par deux titulaires qui y domicilient leurs revenus. Le panier de services comprend :

  • les frais de tenue de compte,
  • un abonnement Internet de gestion du compte,
  • un chèque de banque tous les 10 ans,
  • 2 cartes de paiement internationales Visa ou Mastercard à débit différé avec assurance perte et vol pour les deux cartes,
  • 16 retraits par mois dont 8 hors réseau (6 avec la première carte, 2 avec la deuxième),
  • une mise en place d’un prélèvement permanent vers un établissement commercial,
  • 8 prélèvements par mois (électricité, gaz, impôts, deux téléphones mobiles,
  • un crédit extérieur, un loyer et une assurance),
  • 2 mises en place d’un virement permanent externe tous les dix ans, par Internet si possible,
  • 2 virements permanents par mois.

 Gros consommateur

Il correspond à un panier de services utilisé sur un compte par deux titulaires qui y domicilient leurs revenus. Les services pris en compte sont :

  • les frais de tenue de compte,
  • un abonnement Internet de gestion du compte,
  • une carte Gold ou Visa Premier et une carte de paiement internationale à débit différé, assurées contre la perte et le vol,
  • 16 retraits par mois dont 8 hors réseau (6 avec la première carte, 2 avec la deuxième),
  • une mise en place de prélèvement permanent vers un établissement commercial,
  • 14 prélèvements permanents par mois (électricité, gaz, impôt sur le revenu, impôts fonciers, taxe d’habitation, eau, deux téléphones mobiles, un crédit extérieur, deux assurances, deux revues, un fournisseur d’accès à Internet),
  • 6 mises en place d’un virement permanent externe tous les dix ans, par Internet si possible,
  • 2 virements permanents externes par mois et 2 virements occasionnels par an, par Internet si possible.

 Packages bancaires : rarement attractifs

Là encore, le piège se referme souvent sur les consommateurs de services bancaires. Les offres packagées de services ne sont que peu attractives, seulement auprès d’une dizaine de banques d’après l’association. Le souci étant que ces packages incluent des services dont les clients ne font pas usage. Ainsi, les comparateurs de tarifs bancaires se trompent systématiquement en faisant la somme unitaire des services proposés, et en indiquant qu’il est plus avantageux de choisir le package afin de réaliser des économies. Mais encore faut-il respecter la condition qui est d’avoir recours à tous les services inclus dans le package.

 Du simple au double

C’est évident, mais l’association fait bien de le rappeler. Les clients savent pertinemment quel est le niveau de frais de leurs banques. Les tarifs des banques françaises restent très hétérogènes en 2021, selon une étude publiée ce jeudi par l’association de consommateurs CLCV, qui appelle les clients à comparer les prix entre mais aussi au sein des établissements bancaires. Pour un panier de services identiques, "la facture sera bien différente d’un établissement à un autre", relève CLCV, qui souligne qu’au plan national, les tarifs pour un même profil de clients peuvent aller "du simple à plus du double".

Avis

Vos avis : Tarifs bancaires 2021 : les frais bancaires stables (-0.2%) pour la majorité des clients
0 vote
Notation : /5