Application de taux négatifs sur les dépôts bancaires des particuliers : seuls les plus fortunés seront impactés, pour le moment

Taux négatifs, le monde à l’envers ©FranceTransactions.com

Application de taux négatifs sur les dépôts bancaires des particuliers : seuls les plus fortunés seront impactés, pour le moment

La crainte grandit, alors que la BCE s’acharne dans sa stratégie de taux de plus en plus négatifs, les banques seraient tentées de répercuter ces taux négatifs sur les dépôts des Français, particuliers ou TPE/PME. La Banque de France tient à rassurer les usagers bancaires. Seuls les clients fortunés et les entreprises pourraient être impactées, cela est rassurant... Effectivement (sic).

Publié le

Taux négatifs : les clients lambda épargnés

Les clients bancaires « habituels » et les petites ou moyennes entreprises (PME) ne seront pas ponctionnés par leurs banques en raison des taux d’intérêt bas, a assuré mercredi François Villeroy de Galhau, gouverneur de la banque de France.

Taux négatifs appliqués sur les comptes à vue

Les banques qui ponctionnent leurs clients sur leurs comptes à vue sont des établissements de gestion de fortune « qui visent de très gros patrimoines » avec des « comptes courants supérieurs à un million d’euros », et « il n’est pas question que ceci s’applique aux particuliers habituels ou aux PME », a soutenu le patron de la banque de France. Ces établissements ont ainsi répercuté le coût du taux négatif appliqué par la Banque centrale européenne (BCE) à leurs propres dépôts de liquidités excédentaires.

Politique ubuesque de la BCE

Négatif depuis cinq ans, ce taux a été encore abaissé de -0,40% à -0,50% la semaine dernière par la BCE. Par ailleurs, depuis plus de trois ans, les banques de la zone euro peuvent aussi emprunter de l’argent gratuitement à la BCE pour une durée d’une semaine. Cette politique de taux bas mise en oeuvre par l’institution européenne a notamment pour objectif de stimuler l’activité économique en incitant les banques à prêter de l’argent plutôt qu’à le mettre en réserve.

A lire également