L’indice CAC 40 signe une hausse de +4,82% sur la semaine !

L’indice vedette CAC 40 a pris 50,72 points pour terminer à 5.659,26 points,et progressé de 4,82% sur l’ensemble de la semaine. Il s’agit de sa meilleure semaine depuis l’annonce de l’efficacité des premiers vaccins contre le Covid-19.

Publié le

La Bourse de Paris boucle sa meilleure semaine depuis la mi-novembre

La bourse de Paris a clôturé en hausse de 0,90% vendredi et bouclé sa meilleure semaine depuis la mi-novembre, soutenue par un regain d’optimisme au sujet de la gestion des vaccins contre le Covid-19 et les résultats d’entreprises. L’indice vedette CAC 40 a pris 50,72 points pour terminer à 5.659,26 points,et progressé de 4,82% sur l’ensemble de la semaine. Il s’agit de sa meilleure semaine depuis l’annonce de l’efficacité des premiers vaccins contre le Covid-19.

2 raisons pour un tel rebond

"On a assisté à un très net rebond pour deux raisons : un regain d’optimisme concernant l’extension des vaccinations, et lesrésultats très positifs dans tous les secteurs de la cote", indique à l’AFP Daniel Larrouturou, gérant pour la société Dôm Finance. "On aurait pu craindre une concentration des bons résultats sur les valeurs tech, favorisées par les confinements, mais en fait les entreprises sonttrès résilientes", ajoute l’expert.
A l’image de BNP Paribas, Sanofi ou Vinci pour les dernières à avoir publié, les entreprises françaises se sont montrées solides dans leurs comptes trimestriels. Les marchés ont aussi fortement rebondi cette semaine dans le sillage d’une sévère chute la semaine dernière, profitant de statistiques macroéconomiques encourageantes et de la perspective d’adoption d’un plan de relance aux États-Unis. Autre raison d’espoir pour les investisseurs : les campagnes de vaccinations se poursuivent, avec de nouveaux sérums quiarrivent sur le bureau des régulateurs sanitaires dans le monde, à l’image de Johnson&Johnson auxÉtats-Unis.

Sanofi généreux avec ses actionnaires

Fort d’une envolée de son bénéfice net l’an dernier, le géant pharmaceutique français va gâter ses actionnaires avec un dividende de 3,20 euros par action, au risque de relancer la polémique.

BNP Paribas applaudie

La banque française a gagné 2,61% à 43,60 euros. Son bénéfice net a baissé un peu moins que prévu, à 7,07 milliards d’euros en 2020.

Vinci acclamé

Le titre a bondi de 5,78% à 86,00 euros. Le résultat opérationnel du groupe de BTP est ressorti supérieur aux attentes et le groupe vise pour 2021, "hors événements exceptionnels, un chiffre d’affaires en hausse, très proche de celui de 2019".

Avis

Vos avis : L’indice CAC 40 signe une hausse de +4,82% sur la semaine !
0 vote
Notation : /5