CAC40 et DAX en baisse sur la fin janvier 2021 ? Comme un coup de déprime...

Les craintes s’accumulent. L’année 2021 tarde à partir sur de nouvelles bases. Les craintes du virus, souche anglaise, alors que d’autres souches apparaissent déjà.

Publié le

La Bourse de Paris finit la semaine dans le rouge en manque de sérénité

L’indice vedette CAC 40 a cédé 31,22 points à 5.559,57 points, au lendemain d’un repli de 0,67%. Sur la semaine, la cote parisienne a perdu 0,93%, mais a grappillé 0,15% depuis le début de l’année. Vendredi, elle a limité ses pertes en deuxième partie de séance grâce à des statistiques américaines meilleures que prévu.

Prises de profits

"Des prises de profits surviennent sur fond de craintes de recrudescence de cas de Covid un peu partout en Europe, et d’un impact sur l’économie et sur les perspectives de résultats des sociétés", relève Françoise Cespedes, gérante actions chez Aviva Investors France. La configuration de marché penche vers "l’aversion au risque avec des valeurs cycliques et bancaires qui baissent" après leur fort rebond sur la fin de l’année, observe l’experte interrogée par l’AFP.

Variants du coronavirus

Les intervenants de marché, qui ont déjà intégré des espoirs de reprise dans les cours grâce au déploiement des vaccins, craignent que les conséquences économiques de la recrudescence de la pandémie n’entravent la croissance. Face aux variants du coronavirus responsable du Covid-19 , plus contagieux, plusieurs pays ont déjà durci les restrictions ces derniers jours, comme l’Allemagne, les Pays-Bas et le Portugal.

Indices macro-économiques en baisse

Les effets des dernières restrictions continuent de se traduire dans les chiffres avec un recul de l’activité du secteur privé qui s’est accéléré en janvier dans la zone euro, selon l’indice PMI composite du cabinet Markit. Dans ce contexte morose, la Banque centrale européenne a conservé comme prévu sa politique monétaire expansionniste et sa présidente Christine Lagarde a mis en avant jeudi le "risque sérieux" que fait peser sur la reprise la virulence de la pandémie.

De son côté, l’Union européenne a appelé à éviter les voyages non essentiels entre les pays membres. Aux États-Unis, deux jours après son investiture, le président Joe Biden devait prendre deux décrets vendredi, l’un pour accroître l’aide alimentaire dans le pays et l’autre pour renforcer les droits sociaux des agents fédéraux, en attendant le vote au Congrès du plan d’aide d’urgence à l’économie de 1.900 milliards de dollars.

Les bancaires pèsent lourd

Société Générale a perdu 0,30% à 16,34 euros et BNP Paribas 2,83% à 43,09 euros dans un contexte de tension sur le marché de la dette souveraine italienne provoquée par la crise politique dans le pays.

LVMH et L’Oréal résistent

Initialement pénalisé par les craintes sanitaires, le géant du luxe LVMH (+0,77% à 511,50 euros) continuait de profiter du léger rebond des ventes trimestrielles du suisse Richemont sous l’impulsion de l’Asie. L’Oréal, au segment de la consommation non cyclique, a progressé de 0,58% à 296,30 euros.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Investir en bourse : 50 euros offerts chez DEGIRO à saisir avant le 1er septembre 2021

DEGIRO, le courtier en bourse à frais réduits, propose du 21 juillet au 1er septembre une offre de bienvenue permettant de bénéficier de 50 euros (...)

ETF et titres non cotés sur PEA : de nouveaux plafonds de frais de transactions applicables depuis le 15 juillet 2021

Afin de favoriser le développement des PEA et PEA-PME, un décret du 13 juillet 2021 précise le plafond des frais applicables aux transactions (...)

EasyBourse : offre exceptionnelle de bienvenue, 50 ordres gratuits, frais de transferts et abonnement ProRealTime offerts, à saisir avant le 5 septembre 2021

La récente baisse des marchés financiers est un signal pour vous pour investir ? Easybourse, le courtier en ligne du groupe de la Banque Postale (...)

Bourse : le Delta plane sur les marchés financiers, un risque de crash ?

Les craintes concernant les risques sanitaires liés au variant delta du COVID-19 jettent un froid. Les indices sont en fort recul ce lundi, sans (...)

CAC 40 : tendance baissière confirmée, semaine à -1.06% (du 9 au 16 juillet 2021)

Nouvelle semaine de baisse pour le CAC40, avec des volumes de transactions estivaux. Une baisse plus marquée ne serait pas surprenante dans les (...)

Déficit public de la France en 2021 : la hausse sera contenue sous les 9%

La crise de la dette se profile. Les yeux vers la dette abyssale de la France commence à stresser tous les acteurs économiques. 2021 sera encore (...)

La BCE et la FED inventent le concept de l’inflation élevée transitoire persistante

Froid dans le dos. Force est de constater que les banques centrales naviguent une nouvelle fois à vue. Après la FED, complétement dépassée par une (...)

Bourse : les indices dévissent logiquement, et c’est une très bonne nouvelle !

Cela faisait de trop nombreuses séances que les investisseurs n’y croyaient plus. Des volumes faméliques pour ces hausses, portées par aucune réelle (...)

Ouverture ou transfert de PEA : 80 euros offerts chez Boursorama jusqu’au 31 juillet 2021

Boursorama propose une offre spécifique pour la souscription ou le transfert d’un PEA (classique, jeune ou PEA-PME) à ses clients jusqu’au 31 (...)