Investir régulièrement sur le bitcoin ? Une excellente stratégie pour finir ruiné !

À contre-courant des avis des experts financiers de YouTube, il convient d’être un peu plus terre à terre, et faire preuve de bon sens. Non, investir régulièrement sur le bitcoin n’est pas un bon plan, pour une bonne et simple raison.

© stock.adobe.com

Publié le

Les médias ne cessent de relater les fortunes bâties sur les cryptomonniaes, bitcoin en tête. Le Parisien s’est fendu d’un article relatant la formidable réussite d’un jeune actif achetant régulièrement des bitcoins depuis plusieurs années. Il aurait amassé un véritable pactole. Bravo à lui ! Bien qu’il ait réussi, cela n’empêche en rien que c’est vraiment une stratégie pour le moins stupide. Pourquoi ?

La stratégie des investissements réguliers

Investir régulièrement, c’est la base ! Tous les conseillers en gestion de patrimoine vous le diront. Mais vous oubliez juste un détail. L’on investit régulièrement sur des actifs financiers qui procurent un rendement. Pas sur des actifs qui ne produisent aucun rendement : ie, pas sur l’indice CAC40 (aucun dividende inclus), mais plutôt sur le DAX, ou l’Euro Stoxx, pour lesquels les dividendes sont inclus dans l’indice. Vous êtes ainsi "pratiquement" certain que sur le long terme, le nombre de points de l’indice grimpe, et ce, même si le cours diminue. Les dividendes représentent le vrai rendement des placements boursiers sur le long terme. Mais sur un indice sans dividende inclus, comme le CAC40, ou sur les cryptomonnaies, vous ne pouvez pas estimer le niveau de prix qu’auront ces actifs dans 10 ans ! Ces actifs ne servent aucun rendement. Les spéculateurs espèrent réaliser sur les cryptos des plus-values que via la différence entre leur prix d’achat et leur prix de vente.

Moyenner son prix d’achat pour un actif sans rendement ?

Acheter régulièrement dans ce cadre est d’une stupidité sans nom. La régularité des achats n’est alors pas une bonne stratégie, c’est même sans doute la pire. Vous allez vous retrouver avec un prix moyen d’achat, et donc avec une forte probabilité de perdre au final ! La seule façon de gagner serait que l’actif ne cesse de prendre de la valeur. Mais il faut être fou pour penser que cela soit possible. L’exemple cité par Le Parisien fonctionne car l’apprenti investisseur a eu de la chance d’être sur la courbe haussière des cryptos, mais elle aurait été baissière, le journaliste aurait-il abordé ce sujet ?

Acheter sur des replis, vendre sur des crêtes

Il convient alors d’acheter que les prix sont en baisse, dans les creux, et revendre dès qu’un sommet de prix se présente. Mais pourquoi alors acheter régulièrement ?

Bitcoin, et si son cours vient à chuter ?

Le bitcoin ne procure aucun rendement ! Moyenner à l’infini son prix de revient ne sert strictement à rien ! Qui plus est, si le cours du bitcoin s’effondre (un vrai effondrement, pas une baisse de -20% :) ), vous allez continuer à acheter alors que de moins en moins d’investisseurs en veulent ? Vous vous préparez à une perte abyssale. Vous aurez noté que même si le marché actions chute violemment, les indices ne vaudront pas zéro... Pour les cryptos, cotées sous forme de devises... Hormis la spéculation. Les épargnants au long cours, investissant régulièrement sur les cryptos, devraient donc, soit opter pour des ETF bitcoins, soit changer de stratégie et partir sur du Buy and Hold.

Buy and Hold

Acheter et conserver. C’est la stratégie la plus pertinente pour les cryptos. Acheter à un cours sur repli, et vendre à l’approche des plus hauts, par fractions, histoire de laisser porter un solde, histoire de maximiser les profits. C’est du reste cette stratégie la plus répandue auprès des investisseurs cryptos, ils seraient 75% dans ce cas.

<mentions-bitcoin|>

Vos Avis

Vos avis : Investir régulièrement sur le bitcoin ? Une excellente stratégie pour finir ruiné !

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Investir régulièrement sur (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Séance des 4 sorcières ce vendredi 17 décembre 2021, attention aux sorts jetés aux indices vers 16 heures !

Jour important pour les investisseurs. Ce vendredi est une séance dite des 4 sorcières, un fort volume est attendu sur les marchés financiers peu (...)

La Banque Postale va lancer une OPA amicale sur CNP Assurances en 2022

La Banque Postale a acheté pour 2,4 milliards d’Euros la totalité des 16,1% du capital de CNP Assurances détenus par le Groupe BPCE au prix de 21,90 (...)

Trade Republic, offre exceptionnelle de Noël : 1 action gratuite (valeur maxi. de 200 euros), 50 euros suffisent pour ouvrir un compte

Trade Republic propose pour cette période de Noël une offre pour le moins surprenante : 1 action gratuite, en l’occurrence une action Apple, pour (...)

Bourse / Nöel : Calendrier de fin d’année des marchés financiers

Les périodes de fin d’année sont toujours mouvementées sur les marchés financiers. Entre matérialisation des moins ou plus values et jours fériés, (...)

Investir régulièrement en bourse ? 50 euros offerts chez DEGIRO à saisir avant le 31 décembre 2021

DEGIRO, le courtier en bourse à frais réduits, propose durant le mois de décembre 2021 deux offres de bienvenue permettant de bénéficier de 50 euros (...)

Semaine folle pour le CAC40 : +3.34% à 6.691.68 points, avec des nuages plus menaçants que jamais !

Le CAC40 termine cette semaine du 6 au 10 décembre 2021 sur une excellente performance de +3.34%. Les craintes liées à la pandémie, à l’inflation (...)

Bourse : Regret Tuesday ! Les indices boursiers vont de nouveau plonger, entre variant Omicron, vaccins inefficaces, et inflation hors de contrôle

Nouvelle journée noire attendue sur les marchés financiers ce mardi 30 novembre 2021. Après le Black Friday, le Cyber Monday, voici le Regret (...)

Boursorama banque : 80 euros offerts pour 300 euros versés lors de l’ouverture de votre compte-titres, avant le 1er décembre 2021

Nouvelle offre de bienvenue, réservée aux clients bancaires Boursorama banque, pour l’ouverture d’un compte-titres ordinaire : 80 euros de prime (...)

Le CAC40 chute de -5.23% sur la semaine, variant Omicron et fermeture des frontières, les craintes d’un nouveau confinement en ligne de mire

C’est du côté de la crise sanitaire que les nouvelles arrivent. Ce variant baptisé Omicron par l’OMS (nom de code B.1.1.529) fait craindre le pire. (...)