• Comprendre et accepter les risques : l'investissement en parts de SCPI n'est pas sans risque, au contraire, les risques sont multiples : perte de capital, illiquidité des parts, et parfois risque de change.
  • Investir sur le long terme : comme tout investissement immobilier, l'horizon d'investissement en SCPI est de long terme (minimum de 8 à 10 ans). Les frais, inclus dans le prix d'achat des parts, étant élevés (10% et plus), investir à court-terme sur les SCPI n'est pas pertinent.
  • Diversifier ses SCPI : L'investisseur en parts de SCPI prendra le soin de choisir parmi un minimum de 5 SCPI, suivant des stratégies d'investissement différentes, gérées par un minimum de 3 sociétés distinctes. Le but étant de réduire ses risques.
  • Limiter son exposition : Chaque SCPI sera ainsi investie à hauteur de 20% de la poche SCPI globale. Le montant de cette poche SCPI ne devra pas excèder 10 à 15% du patrimoine financier de l'investisseur, acceptant de fait une prise de risques.
Exemple d'allocation de portefeuille SCPI pour un investissement d'un montant de 10.000€
SCPI Gestion. DVM 2017 Parts Montant
CORUM CORUM AM 6.45% 2 2.120 €
CORUM XL CORUM AM 6.58% 10 1.890 €
EPARGNE PIERRE VOISIN 5.97% 10 2.050 €
PRIMOPIERRE PRIMONIAL 4.85% 10 2.080 €
PRIMOVIE PRIMONIAL 4.89% 9 1.827 €
TOTAL PORTEFEUILLE 9.967 €
Portefeuille type proposé pour un investissement de 10.000€ à titre d'exemple uniquement. Mon Épargne est partenaire distributeur des SCPI listées.
DVM : Taux de distribution sur valeur de marché.
Les performances passées ne préjugent en rien des rendements à venir.

IMMOBILIER

L’immobilier est l’investissement préféré des Français. La pierre, sous toutes ses formes de détention représente 71% du patrimoine des Français.

IMMOBILIER : RUBRIQUES SPÉCIFIQUES

Les SCPI, connues également sous le nom de pierre-papier sont en vogue. Pour une exposition aux risques limités, les rendements actuels attirent les épargnants. Conseils pour se constituer un portefeuille de SCPI le plus pertinent possible.
Investir en nue-propriété permet d’acheter un bien immobilier à prix fortement réduit. À la fin de la période de démembrement, le nue-propriétaire devient propriétaire à 100% du bien (nue-propriété + usufruit), sans aucuns frais. Cette stratégie d’investissement ne convient cependant pas à tous les investisseurs.

A lire également