Notifications Mon Epargne

Pour ne rien rater des meilleures offres épargne à venir diffusées sur Mon-Epargne.com, inscrivez-vous aux notifications ! C’est gratuit, désinscription facile.

SCPI : les souscriptions s’emballent ! Certains gestionnaires réduisent les possibilités d’investissements, trop c’est trop !

Trop de souscriptions, trop rapidement. Certains SCPI plébiscitées par les épargnants ont du mal à suivre le rythme des investissements. Elles instaurent donc des restrictions de souscription afin de pouvoir suivre le rythme.

© stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

SCPI : des limitations de souscription de plus en plus fréquentes

Ce n’est pas lié spécifiquement à l’année 2021, en 2019, des fermetures temporaires de souscription avaient été également mises en place par certaines SCPI. En 2021, le plus gros des craintes concernant le marché de l’immobilier semblant être derrière nous, les épargnants reviennent en masse investir sur les SCPI. Ainsi, certaines distribuées par des canaux en ligne, telle que la plateforme AXANAGO, affichent une certaine saturation des souscriptions. Trop de liquidités, pas assez d’opportunités pour investir.

SCPI Kyaneos Pierre : limitation des souscriptions à 6 millions d’euros par mois

Le succès de la SCPI Kyaneos Pierre à conduit sa société de gestion à limiter la souscription de parts. En effet, à compter du 1er juillet 2021 et jusqu’au 1er juin 2022, le capital social maximal statutaire de la SCPI Kyaneos Pierre sera augmenté par paliers de 6 M€, chaque 1er jour du mois.

SCPI Pierval Santé : limitation via un montant maximal par investisseur

Côté santé, la SCPI Pierval Santé a choisi de limiter les souscriptions à 300 K€ par foyer depuis peu, face au véritable engouement des investisseurs. Cette SCPI est pressentie pour une augmentation du prix de la part en 2021, conduisant sans doute également les investisseurs à se précipiter pour souscrire.

🏆 SCPI 2021 : Top 50 des meilleures SCPI du marché

Palmarès des meilleures SCPI 2021 (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Attention, comme tout placement dans l’immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l’immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n’est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strictement en rien des performances à venir.
  • Risque d’illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n’êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l’immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d’assurance-vie, l’assureur prenant à sa charge ce risque d’illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n’ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.
  • Risque de devise : pour les SCPI investies hors zone euro, les revenus potentiels et la valeur de parts de SCPI peuvent être impactés par l’évolution du cours des devises.

SCPI : les souscriptions s’emballent ! Certains gestionnaires réduisent les possibilités d’investissements, trop c’est trop ! : Avis des lecteurs

Avis des lecteurs du sur SCPI : les souscriptions s’emballent ! Certains gestionnaires réduisent les possibilités d’investissements, trop c’est trop !
➡️ Moyenne des avis :
Aucun avis

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article SCPI : les souscriptions (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Logement étudiant : vaut-il mieux louer ou acheter ? Ces points de détails auxquels peu de parents pensent

Tous les parents dont les enfants doivent quitter le domicile familial pour poursuivre des études, et ne bénéficiant pas d’aides particulières, type (...)

Logements étudiants en meublés : quels sont les loyers moyens en 2022 à Paris, Lyon, Marseille, Lille et Bordeaux ?

La rentrée 2022 approche à grands pas. Dénicher un logement pour les étudiants n’est pas facile et les loyers n’en finissent plus de grimper. Détails (...)

Immobilier : évolution des prix, ville par ville. Top 10 des villes où les prix ont trop grimpé

La hausse des taux d’intérêts ne fait que débuter et la perte de pouvoir d’achat immobilier serait d’ores et déjà de l’équivalent d’une pièce, alerte le (...)

Bouclier loyer : les hausses annuelles de loyers en France ne pourront pas excéder +3.5% jusqu’au 30 juin 2023, l’IRL ne sera donc plus la référence

Bouclier loyer : mauvaise surprise pour les locataires. Le gouvernement ne souhaitait pas intervenir sur le marché locatif afin de geler les (...)

Immobilier : les prix des logements continuent de grimper au premier trimestre 2022, +1.4%

Suprise, surprise... Les prix des logements continuent d’augmenter au premier trimestre 2022 : +1.4%, selon la dernière publication de (...)

Pose de la première pierre du Colisée Grand Paris de Tremblay-en-France, une aréna dédiée aux sports pouvant accueillir 9000 spectateurs

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, inaugure ce jour le début du chantier du Colisée Grand Paris.

Immobilier locatif : hausse des loyers plafonnés à 2.48% (IRL), l’immobilier un investissement anti-inflation ? Pas vraiment

L’immobilier locatif, un investissement anti-inflation ? Voici encore de quoi alimenter la polémique. L’IRL pour le premier trimestre 2022, fixant (...)

Immobilier locatif : quelles perspectives pour 2022 ?

Malgré la crise sanitaire, le marché de l’immobilier en France se porte bien. Pandaloc dévoile ses perspectives 2022 concernant le marché de (...)

Immobilier : la France manque de logements ? Plus de 3 millions de logements vacants en 2021 (soit 8.3% du parc immobilier)

La France manque cruellement de logements disponibles, il faudrait en construire 200.000 par an, et pourtant, plus de 8% de son parc immobilier (...)

ImmobilierSCPI