Vente d’appartement : ce cher état daté, plafonné à 380 euros, déplafonné par 85% des syndics

L’association 60 millions de consommateurs dénoncent, une nouvelle fois, des abus du côté des syndics de copropriétés. Depuis le 1er juin 2020, l’état daté ne peut être facturé plus de 380 euros au propriétaire... Certains syndics ont toutefois trouvé une parade afin de facturer un montant au final plus élevé.

Publié le , mis à jour le

État daté, document obligatoire à transmettre au notaire

Propriétaire d’un appartement dans une copropriété, lors de la vente de votre bien, vous devez obligatoirement fournir ce document, un état daté, au notaire. L’état daté est un document standard, établi par le syndic, qui indique la situation budgétaire du propriétaire vis-à-vis de la copropriété au moment de la vente du logement.

État daté : 380 euros maximum

Ce document, publié par le syndic, vous sera facturé 380 euros maximum, c’est la loi en vigueur depuis le 1er juin 2020. Décret publié afin de limiter les abus. Mais justement, l’association 60 millions de consommateurs épinglent les syndics sur ce point. Ces derniers auraient trouvé une parade peu reluisante, mais très rémunératrices.

Le pré-état daté... N’est pas soumis au plafonnement du coût

Mal accueillie par les syndics, cette mesure a été rapidement contournée. Les syndics proposent désormais un pré-état daté, utilisable lors de la rédaction du compromis de vente. Ce document, pratiquement similaire à l’état daté, n’est donc pas soumis au décret de la loi ALUR. Il est généralement facturé 180 euros selon les chiffres publiés par l’association de consommateurs. Ainsi, le propriétaire ne sera jamais soumis au plafond de 380 euros, puisque ce premier document n’est soumis à aucun plafond. Il s’agit là évidemment d’un contournement malsain, auxquels tous les syndics n’ont pas cédé. Toutefois l’association de consommateurs indique que 85% des syndics seraient dans cette démarche de double facturation. Une démarche qui ne va pas redorer le blason de cette branche professionnelle...

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Crédit immobilier : le fonds BlackFin prend le contrôle du courtier CAFPI

Le fonds BlackFin Capital Partners finalise l’acquisition du groupe Cafpi, référence du marché du courtage en crédits immobiliers et en assurances des (...)

Expatriés / Immobilier : dans quelles villes investissent les Français de l’étranger ?

Le baromètre immobilier des non-résidents by Immoneos apporte son éclairage sur le choix d’investissement des Français expatriés. De façon (...)

SCPI CORUM EURION : hausse du prix de la part de 2% !

CORUM annonce la revalorisation du prix de part de la SCPI CORUM Eurion de 2% à compter du 1er juillet 2021, passant de 200 à 204 € frais et (...)

Nouveau DPE 2021 : 40% des biens immobiliers pourraient être déclassés, variation du prix du bien de plus ou moins 30% !

Selon la FNAIM, le nouveau DPE entré en vigueur au 1er juillet 2021 devrait entraîner un changement de classe (entre A à F) d’une bonne partie des (...)

Immobilier à Paris : le prix du mètre carré en baisse de -1.97% au premier semestre 2021

Le seul indicateur financier fiable concernant le prix du mètre carré d’habitation sur Paris (PARISQM Index) est en baisse de -1.97% depuis le début (...)

Pierre papier : la SCPI Atream Hôtels absorbe la SCPI Pierre Altitude

Atream a annoncé, ce 24 juin 2021, la fusion de ses SCPI Atream Hôtels et Pierre Altitude.

Immobilier : les loyers commerciaux (ILC) de nouveau dans le vert (+0.43%) au T1 2021

L’INSEE a publié ce jour l’indice des loyers commerciaux pour le premier trimestre 2021. Après une chute en 2020, l’ILC se redresse début 2021, (...)

Immobilier : le prix moyen des maisons aux USA a grimpé de +23.6% en un an !

Le marché de l’immobilier en France se porte bien, mais ce n’est rien comparativement à celui outre-Atlantique. Les prix explosent sous l’effet de la (...)

Immobilier public : télétravail, amélioration de la qualité de vie, de profonds changements à venir

Banalisation du télétravail, recherche d’une meilleure qualité de vie au travail, adaptation aux jeunes générations, l’immobilier public doit se (...)