Combien coûtent les services un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) ?

Les préjugés en la matière de coûts des services d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine sont tenaces. Il existe deux types de CGP : les indépendants et les non-indépendants. Si les premiers factures des honoraires à leurs clients, la très grande majorité des CGP (95%) n’en facturent pas. Ils perçoivent des commissions et des rétrocessions de frais. Détails.

Publié le , mis à jour le

Les idées reçues envers les CGP sont persistantes. Souffrant d’une mauvaise image, les CGP seraient réservés à une élite financière. Le métier de CGP s’est considérablement transformé au fil de ces dernières années. La réglementation, devenue plus stricte et plus encadrante, a permis de clarifier la situation et ce métier de conseiller en gestion de patrimoine.

Un CGP, ce n’est pas pour moi, je suis trop modeste financièrement...

C’est une remarque que j’entends souvent. Et pourtant, il ne faut pas être riche pour être bien conseillé par un CGP. La majorité des clients des CGP sont des Français dans la norme, de l’immobilier, de l’assurance-vie... Les Français les plus riches n’ont nul besoin d’un CGP, ils ont recours à des family officers, des gestionnaires de grande fortune. Le CGP permet non seulement d’obtenir des conseils avisés sur les placements, mais effectuera une approche patrimoniale globale de votre situation : votre succession, votre patrimoine, et vos placements.

Quelles sont les deux catégories de CGP ?

Dans 95%, le CGP est dit non-indépendant, il perçoit des rétrocessions des établissements financiers. Ainsi, l’épargnant ne supporte aucuns frais supplémentaires. Dans tous les cas, ces frais auraient été payés, quel que soit le mode de distribution des produits financiers. C’est ce qu’il faut comprendre. A l’instar du marché de l’immobilier, votre intermédiaire conseil n’ajoute pas un coût supplémentaire à votre acquisition, mais partage les frais de commercialisation avec le vendeur.

Dans 5% des cas, le CGP est dit "indépendant". Il s’engage donc à ne percevoir aucune commission de la part des établissements financiers. Dans ce cas, afin de vivre, il doit impérativement facturer des frais d’honoraires à ses clients. De l’ordre de 300 à 500€ par client et par année. En cas de perception de commissions, un CGP doit impérativement les reverser à ses clients, sous peine de subir des sanctions de la part des autorités de contrôle.

Quelles marges de négociation sur les frais possède le CGP non-indépendant ?

Selon les produits, les gestionnaires et les assureurs, les CGP non-indépendants ont une marge d’intervention sur les frais de versement ainsi que sur les frais de gestion. Il n’est pas rare que l’assureur ou le gestionnaire impose des frais planchers, au-delà desquels le CGP ne peut descendre. Dans une relation de confiance entre le CGP et son client, les niveaux de frais doivent être en totale transparence. Par ailleurs, depuis 2018, la réglementation impose que le CGP indique le niveau de sa rémunération sur les différents produits conseillés en adéquation avec les objectifs et le profil d’investisseur de son client.

Quelques exemples : les frais sur versements peuvent être, dans la plupart des cas ramenés à 0,25%, voire 0%. Les frais de gestion sont sensiblement dans ce cas plus élevés, mais peuvent être également abaisser de 1% à 0.60% ou 0.70%. Il faut bien comprendre que le CGP ne percevra aucune commission si vous lui demandez d’abaisser les frais au maximum. Or il faut bien que tout le monde vive, sans quoi, pourquoi vous distillerait-il de bons conseils ?

Gestion de PatrimoineBilan patrimonialCGP non-indépendantCGP indépendant

Avis

Vos avis : Combien coûtent les services un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) ?
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.